Mangouste

Baloo

Vous voyez cette glace vanille, avec des morceaux de noisettes et du caramel par-dessus ? Oui, c'est ça, la glace brésilienne. Et bien, je vais vous raconter l'histoire d'un drôle de type qui aimait tellement ce dessert qu'il décida de partir au Brésil. Il s'appelait Baloo et ne fut pas déçu de cette expérience : là-bas, tout était fait en crème glacée, en noisettes et en caramel. Au début, il eût un peu froid et un peu peur des gangs d'écureuils sanguinaires. Mais bien vite il devint le chef d'un de ces groupuscules. (Aujourd'hui encore ses tatouages en témoignent.)

Baloo était un chef de gang apprécié. Il se faisait donc inviter à tous les carnavals du Brésil (ps : les carnavals là-bas sont aussi importants que nos marches ici). De Rio à Brasilia, Baloo découvrit et aima la culture carnavalesque à tel point qu'il en oublia son gang. La période des festivités finie, Baloo se retrouva tout seul au milieu de la forêt amazonienne, son gang n'était plus qu'un lointain souvenir. Il commença à s'ennuyer et désirait recommencer à rire, à se déguiser, à jouer des tours et à être bien entouré. Il entendit parler de la meute de l'arbre de Dhâk (de nous quo)i, et un jour Alouette et Faucon le trouvèrent dans leur jardin. Notre drôle de bonhomme y cherchait des noisettes enfouies. Alouette et Faucon le lui pardonnèrent car après avoir passé autant de temps au pays de la crème glacée le cerveau de Baloo avait un peu gelé et il ne savait plus comment fonctionnait la Belgique. Il paraît qu'aujourd'hui encore il est un peu bizarre.

Tous les articles de Mangouste (0)

Cet auteur n'a pas encore enregistré d'article