Escapade au Pays des merveilles

Tags

Posté par Meeko, le 13 novembre 2015 à 14h02

Ce 24 octobre, les baladins de Rosée ont participé à un voyage pour le moins étrange … Dès le matin ces jeunes petiots ont dû préparer leurs affaires avant de s’engager dans la traversée du pays des merveilles !

Ceci fait, rapidement et bien, une arrivée impromptue a chamboulé nos baladins. Le Lapin Blanc, ni plus ni moins, qui demandait l’aide de tout ce beau petit monde. En effet, la terrifiante Reine Rouge avait volé la montre de notre ami aux longues oreilles. Bien sûr une seule personne était capable de se confronter à la reine : Alice !

Il a donc fallut la rejoindre au Pays des merveilles. Pour cela, rien de plus simple, une bouchée d’un gâteau un peu spécial et vous faites la taille d’une pomme ! Une fois arrivés les balas se sont retrouvés face à un comité d’accueil disons, particulier : un chapelier accro au thé et visiblement avec une case manquante, un chat sournois multicolore, le Lapin Blanc toujours aussi pressé, les jumeaux, toujours en train de se chamailler, une grosse chenille bien grasse et enfin Alice.

Après quelques jeux et activités pour apprendre à mieux connaître, ces étranges individus les ont guidés à travers l’immensité du Pays des merveilles. Au cours de la journée les baladins ont appris les plans de la reine rouge : grâce à la montre du lapin pour remonter le temps jusqu'à la première venue d’Alice et ainsi l’empêcher de la détrôner ! Evidemment, en bons baladins, ceux-ci se sont précipités au secours d’Alice.

La méchante reine se croyant plus maligne que tout le monde avait caché la montre dans le bois du Pays des merveilles sans se douter qu’un chat invisible passerait pas là et se montrerait plus malin qu’elle… Cet animal très fourbe s’est amusé à faire tourner les baladins en bourrique en leur faisant faire des épreuves et des énigmes plus compliquées les unes que les autres tout au long du chemin. Heureusement il n’a pas pu se cacher très longtemps, en un rien de temps les balas ont réussi à le débusquer, caché sous un rocher. Après quelques léchouilles et miaulements, il accepta de leur montrer où il avait caché la montre. Une fois celle–ci trouvée dans les profondeurs du bois, il fallait bien retourner au camp. Là-bas, un soldat carte nous remit une convocation à un procès, le procès d’Alice et de ses compères!!! Il fallait donc se préparer à affronter la reine.

Après une sieste et un bon repas, nos aventuriers des merveilles firent route vers le palais de la reine. Arrivée sur place, celle-ci, majestueuse sur son trône et entourée de ses soldats, accusa le Chapelier fou, Alice et le lapin blanc de comploter contre elle . C’est alors que dans un élan de colère elle proclama : « QU’ON LEUR COUPE LA TÊTE » !!! Sans l’aide des baladins, ils n’auraient pas fait long feu… Ceux-ci se sont révoltés et ont attaqué la reine qui n’a pas eu d’autres choix que de fuir. Une première victoire pour la révolution, mais ce n’était pas fini, car le lendemain allait se dérouler la plus grande bataille que le pays imaginaire ait jamais connu. Après une bonne veillée pour regonfler le moral des troupes, il fallait reprendre des forces pour la bataille. Le jour suivant , à l’aube , la révolution était en marche vers le palais . Armée contre armée , Alice proposa à la Reine de se rendre, mais celle-ci était bien trop occupée à crier pour l’entendre . La bataille commenca !!! Prises de tout côtés , les cartes repoussèrent difficilement les baladins qui tentaient de rentrer dans le palais et s’attaquer à la reine . Après de longues minutes de combat, la reine fut finalement touchée et dû s’enfuir pour la deuxième fois. Le palais était sous le contrôle des révolutionnaires et ceux-ci n’allaient pas le quitter de sitôt car enfin au pays des merveilles, il régnait la paix. Et pour terminer laissons le mot de la fin à Martin pour sa terrible menace lancée à la Reine Rouge pendant la veillée :"On va vous détruite ! ... Même si on est en pyjama!"

Et pour terminer le récit de ces aventures, n’oublions pas de remercier les baladins pour leur fougue, les parents pour leur confiance et surtout nos fidèles intendantes Genette et Tayra pour leur dévouement au staff bala et leurs bons petits plats.

Meeko pour le staff bala



Documents attachés à cet article



Commentaires


Laissez-nous un commentaire sur cette page

Saisissez le code suivant